2) La fabrication du papier: un processus industriel à grande échelle.

        La fabrication du papier n'est pas très compliquée en elle même, mais elle requiert des moyens industriels, comme le montre cette courte vidéo.


        La fabrication du papier repose donc sur six étapes importantes :  

-L'extraction de fibres de celluloses à partir de bois.

-L'ajout d'eau à ces fibres pour obtenir de la pâte à papier.

-L'ajout d'adjuvants chimiques pour obtenir un papier très blanc, lisse et avec des qualités d'absorption de l'encre optimales.

-Le lissage de la pâte à papier.

-Le séchage des bobines de papier obtenues.

-La découpe du papier pour en faire des feuilles.


        Ces étapes sont résumées sur ce schéma: 

schema-fabrication-papier-1.png

 

        Dans ce processus, un procédé biologique caractéristique aux fibres végétales à lieu : c'est la plasmolyse. En effet, pour extraire la cellulose des cellules de bois, il suffit de les mettre dans un milieu hypotonique, c'est-à-dire moins concentré que la vacuole de la cellule, pour faire entrer de l'eau dedans et ainsi faire détacher la vacuole de la paroi en remplissant d'eau la cellule jusqu'à ce qu'elle se désagrège. Une forte pression s'exerce sur la paroi. Elle sera en turgescence. On fait ensuite sortir l'eau de la cellule en la mettant dans un milieu hypertonique, plus concentré que la vacuole pour que la pression de celle-ci avec la paroi diminue et qu'elle reprenne sa taille normale pour qu'on puisse récupérer les fibres de cellulose, qui sont, comme nous l'avons vu précédemment, contenues dans la paroi des cellules de bois. Ce schéma illustre le procédé que nous venons de décrire :

schema-plasmolyse.png

        Nous avons reproduit ce processus tout en observant les cellules au microscope électronique.

 

plasmolise-img-bas-2-2.png

       Ici, nous voyons que les cellules de bois sont de taille normale. Nous n'avons pas encore commencé l'expérience.

plasmolise-img-seule-3-2.png

        Sur cette image, nous pouvons observé les mêmes cellules qui se sont gorgées d'eau. Elle sont en turgescence.

plasmolise-img-haut-1-2.png

        Sur cette capture d'éran, nous remarquons que les cellules se sont désagrégées, elles sont en plasmolyse. 

Donc pour fabriquer du papier, il faut procéder de manière industrielle. Par contre, pour le recycler, on peut facilement le faire manuellement et chez soi.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site