Synthèse personnelle d'Alexandre.

         Lors de la présentation par nos professeurs accompagnateurs, M. Regad et M. Demaris, des cinq thèmes proposés cette année dans le cadre des TPE, j'ai tout d'abord été intéressé par le thème Santé et Bien-être. Cependant, suite à quelques difficultés de compatibilité entre mes idées de recherche (le chamanisme) et les matières imposées (S.V.T. Et Mathématiques), j'ai décidé d'abandonner cette piste pour me rediriger vers le thème Environnement et Progrès. Je rejoignis donc Marina Seiler. Dylan Terrot et Phillipe Nogueira-Mundim nous ont rejoint par la suite. Après quelques parlementations, nous nous sommes fixés sur le recyclage du papier. A partir de cela, nous étions à la croisée des chemins entre le recyclage du papier du papier en France, la déforestation, ses conséquences, etc... Cela nous pris un certain temps mais nous réussîmes cependant à en trouver une que voici : Comment le recyclage du papier au sein du lycée permettrait-il de sauvegarder la Forêt du Massacre ?

         Jusqu'à ce moment, tout semblait se dérouler pour le mieux pour chacun d'entre nous. Mais malheureusement, cela n'était pas appelé à durer, du moins en ce qui concerne ma personne. En effet, peu de temps après avoir trouvé la proplématique, la motivationse mit brusquement à chuter et l'envie de travailler laissa place à l'indifférence. Ainsi, à chaque séances – ou presque - , ma quantité de travail abattu fondit comme neige au soleil.

        Marina a vaillamment pris en main la direction du T.P.E pendant ce temps. C'est elle qui a proposé l'idée de réaliser un site Internet regroupant le fruit de nos recherches dont la création fut entièrement réalisé par sa personne. A chaque séance, ce fut elle qui était la plus méticuleuse dans le maintient à jour du journal de bord. Elle supporta d'ailleurs sans broncher ni perdre son sang-froid les petites baisses de moral des autres membres – et surtout de moi.

       Dylan investit également une grande part de son énergie et de son temps libre à l'avancement du T.P.E malgré quelques brèves périodes d'indécision et de baisse de moral. Lui aussi fit des efforts pour tenir son carnet de bord à jour et ne fut jamais à cours de nouvelles idées visant à embellir et à perfectionner le travail déjà existant. Il est également important de noter que Dylan fut également d'un grand soutient moral pour nous autres à grand renfort de plaisanteries.

       Phillipe, quand à lui, parvint également à faire un bel effort d'investissement et, malgré son « handicap » - à savoir que le français n'est pas sa langue maternelle et qu'il le pratique depuis à peine un an – Il y parvint sans trop de difficultés.

 

       Enfin, me concernant, le seul et modeste apport vraiment significatif que je put apporter à notre entreprise fut celui de mon expérience due à mon redoublement. En effet, ayant déjà été confronté à un T.P.E., j'ai au moins pu assister et, si nécessaire, corriger mes compagnons dans le besoin au cours de notre aventure. Je participa néanmoins également au maintient du moral et de la bonne humeur parmi notre compagnie en ajoutant mes pitreries aux blagues de Dylan.

       Une ultime petite remontée de motivation peu avant la fin des T.P.E m'a sorti de ma torpeur et m'a permis de trouver des schémas explicatifs sur Internet visant à appuyer une expérience qu'ont confectionné Marina, Dylan et Phillipe pour notre passage oral.

       Pour conclure, je dirai que je n'a pas beaucoup donné dans la réalisation de ce T.P.E. Celui de cette année a donc été une mauvaise expérience à cause de mon manque de motivation et de la gêne que cette activité a occasionné dans la première moitié de mon année scolaire. Je suis conscient de ma faute et je suis prêt a en assumer les conséquences. J'espère seulement que mes compagnons ne seront pas trop pénalisés par ma faute.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×