Synthèse personnelle de Marina.

 

     Durant notre première séance, monsieur Desmaris, un professeur de Svt, et monsieur Regad, un professeur de Mathématiques, nous ont expliqué le principe des Travaux Personnels Encadrés, tout en insistant sur le fait que cela ne doit en aucun cas ressembler à un exposé. Ils nous ont ensuite présenté les différents thèmes et sous-thèmes que nous pouvions choisir. J'ai, dès le début, voulu prendre "Environnement et Progrès", car pour moi, l'écologie est une part importante de notre quotidien qu'il faut prendre très au sérieux et les avancées scientifiques m’intéressent beaucoup. Ce thème permet de montrer que les sciences et l'innovation ne sont pas forcément mauvaises pour l'environnement, comme le pense beaucoup de personnes, mais qu'elles peuvent aider à protéger la nature et les écosystèmes qui nous entourent. En revanche, je ne savais pas quel sous-thème choisir, car je n'avais à ce moment, aucune première idée de sujets qui étaient susceptibles de me plaire. Nous nous sommes donc réunis par groupes selon notre thème favori pour tenter de déterminer un premier objet d'étude. Notre groupe a eu beaucoup de difficultés mais nous avons persévéré et nous sommes parvenus, avec beaucoup de retard, à parvenir à finir un tel Tpe qui porte sur la problématique suivante: Comment le recyclage du papier au sein du lycée permettrait-il de sauvegarder la forêt du Massacre?

*****

       Avant d'arriver à cette problématique, j'ai déjà dû trouver un groupe et un sujet, ce qui n'a pas été très facile. En effet, après avoir fait un brain-storming avec Anaïs et Laura, les seules personnes qui avaient choisi le même thèmes que moi, nous n'étions pas arrivés à un sujet qui nous plaisait. Lors de la seconde séance, j'ai pu constater que j'étais la seule de la classe décidée à travailler dans ce domaine. Heureusement, Alexandre a changé de thème. Nous constituions donc un groupe de deux personnes. Dylan et Philippe, qui étaient seuls, nous ont rejoints, ce qui a permis de former notre groupe définitif. Nous avons ensuite tenté de nous mettre d'accord sur un sujet. Le dilemme était le même, mais nous avons trouvé une solution. Dylan voulait travailler sur les tours solaires, tandis qu'Alexandre était tenté par la biomimétisme, alors que moi, je voulais approfondir le sujet du papier recyclé. L'objet d'étude que j'ai proposé a finalement été accepté après avoir fait des recherches très superficielles pour commencer à apercevoir les possibilités qu'il offrait. La séance suivante, nous avons trouvé notre première problématique, qui depuis, a beaucoup été modifiée. A partir de ce moment, c'est-à-dire la cinquième séance, nous avions fait un point sur les informations manquantes afin de fixer de nouveaux objectifs.

       Les séances suivantes, nous avons continué nos recherches, essentiellement au CDI, tout en affinant à chaque fois un peu plus la problématique. Entre les séances, j'ai demandé des informations auprès des fabriques de papiers et de l'Office National des Forêts. J'ai également envoyé diverses lettres, qui sont restées sans réponses. J'ai aussi beaucoup poursuivi notre quête d'informations, en cherchant en priorité dans des dictionnaires, des encyclopédies, pour varier les sources et être sûre que les éléments retenus étaient corrects. Pour des raisons environnementales, j'ai décidé de ne pas tout imprimer, mais juste les passages importants et des deux côtés de la page. Tout a été fait sur des feuilles de papier recyclées. Un bon nombre de difficultés se sont posées, mais elles ont été résolues assez rapidement. Comme Philippe ne parle pas très bien français, il nous a été assez compliqué de lui expliquer ce qu'il fallait faire et de le faire participer de manière active à la création de ce Tpe. Tout en continuant à faire nos dernières recherches, il nous manquait des chiffres sur la consommation approximative de papier du lycée, que nous n'avons pas eu malgré la lettre que j'ai envoyé. Nous avions du aller directement à l'administration, et après de multiples tentatives, les informations nous sont parvenues un peu tard. La lettre que j'avais envoyée à une papeterie locale est restée elle aussi sans réponse. Nous avions décidé, d'un accord commun, de présenter notre travail sur un site internet mais étant donné que Philippe, Alexandre et Dylan ne savaient pas coder, j'ai du le créer sur un hébergeur avec des assistants de créations, qui ont ralentit le travail. Je trouvais intéressant de faire du papier recyclé et de montrer son processus en faisant une vidéo de l'expérience, mais ce n'est pas très pratique pour l'intégrer sur notre site. Donc j'ai trouvé une méthode assez originale pour présenter cette expérimentation lors de la présentation orale. Enfin, une dernière difficulté au niveau de la maquette a été rencontrée, mais en la réduisant de taille, nous sommes parvenus à résoudre ce soucis.

       Notre progression a donc beaucoup été altérée à cause d'un retard accumulé pour obtenir nos informations entre autres. Pour y remédier, j'ai de plus en plus travaillé pour notre Tpe. J'ai passé énormément de temps pour notre site internet, car la présentation finale ne doit pas être trop rébarbative. En effet, pour ajouter plus d'originalité à notre travail, j'ai crée différentes animations et montages, pour l'icône notamment. J'ai aussi beaucoup travaillé sur l'aspect général et pratique de notre site pour éviter qu'il soit trop commun et qu'il faille retourner à l'écran d’accueil à chaque fois que l'on veut changer de page ou tout simplement lire la suite. Nous avons cherché à mettre beaucoup d'images pour illustrer et mieux montrer ce que l'on a à faire comprendre. Nous avions décidé de présenter notre Tpe avec un site internet, car il nous semblait important de ne pas utiliser trop de papier. Comme il fallait rendre un dossier papier, nous avons voulu être créatif, donc nous avons réalisé un livre que nous avons relié nous même, car le délai de reliure chez un professionnel était trop long. Notre bibliographie était déjà faite, car je l'ai remplis au fur et à mesure de mes recherches, il suffit aux autres membres du groupe de rajouter les sites sur lesquels ils ont trouvé des informations. Si nous sommes arrivés à réaliser un tel travail, c'est surtout dû à un travail régulier.

*****

       Enfin, j'ai remarqué que ce travail m'a appris beaucoup de choses. En plus des informations cumulées de notre travail, j'ai développé mon sens de la communication grâce aux lettres envoyées et par le biais des différents appels téléphoniques à des entreprises et à l'Office National des Forêts. Ce Tpe permet de sensibiliser les gens au recyclage du papier. Il permet de prendre conscience du fait que jeter son papier dans une poubelle de recyclage est un geste simple, mais qui permet d'agir en faveur de l'environnement. Il m'a également permis de travailler mon sens de l'organisation. Planifier un travail à long terme et organiser une présentation orale m'a aussi enseigné de nombreuses choses. Notre travail m'a permis d'apprendre à diriger un groupe de travail et à prendre des initiatives. Il a également permis de montrer que les avancées scientifiques et technologiques ne jouent pas forcément en défaveur de l'environnement. 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site