Synthèse personnelle de Philippe.

        Le premier jour de TPE, les thèmes et sous-thèmes proposés par les professeurs ne m'intéressaient pas beaucoup. J'ai été intéressé par un autre thème, comme le réacteur à fusion nucléaire Tokamak, mais il n'a pas été approuvé par les enseignants et par mes camarades, car il ne respectait pas les conditions requises pour être notre thème de TPE, il n’impliquait pas de SVT et de mathématiques à la fois.

 Dylan et moi étions sans idées sur ce qu'il fallait faire, sachant que faire le travail à deux serait très difficile, nous avons décidé de rejoindre le groupe de Marina et Alexandre qui avait comme thème ''Environnement et Progrès''.

 Il était difficile de choisir un sous-thème qui correspondait à notre objet d'étude, parce que c'est un sujet très vaste et controversé. Dylan a suggéré que nous parlions d'énergie solaire, ce n'était pas une mauvaise idée, mais la plupart ont estimé qu'il n'avait pas les conditions nécessaires pour le TPE. Marina a proposé le sous-thème «notion d'environnement et de progrès», qui a d'abord semblé être une chose facile à développer et nous n'avions pas d'autre choix. Mais ce n'était pas comme ce que je pensé, parce que le thème devenu chaque fois plus limité et donc plus difficile. Comme j'avais une connaissance de base sur le sujet, j'ai pensé qu'il pourrait aider, mais les instructions étaient de limiter le travail à la région française, puis au lycée, et comme je n'ai pas connaissance sur l'environnement en France, développer ce sujet est devenu une tâche compliquée. La communication avec le groupe était le plus gros problème, parce que je necomprends pas très bien ce que les autres disaient et, en même temps, je ne pouvais pas m'exprimer avec la profondeur nécessaire pour discuter et élaborer mes idées.

 Le travail a été divisé en différents types de tâches, qui ont été réparties entre les membres du groupe. J’ai apporté tout ce qui m'a été demandé, comme par exemple, les photos satellites sur la déforestation. J'ai approfondi mes connaissances sur le sujet que j'ai essayé de partager avec le groupe, mais le problème de communication a toujours été présent. En général, ces études n'ont pas influencé ni changé ma façon de penser à propos du papier car parce qu'elles ne contredisent pas ce que je savais déjà à ce sujet. Cependant, il est intéressant de constater que la couverture forestière en France se récupère chaque année.

 Je crois avoir contribué au développement du travail de manière satisfaisante lors de mes recherches, en raison de ma connaissance de la langue française, anglaise et portugaise, car j’étais capable d'accéder à une base d'informations plus large. Au début, chacun a fait sa part d'une façon plus ou moins indépendante, mais après un moment, Marina a commencé à diriger les travaux, en particulier l'écriture, parce qu'il a été proposé par elle, elle avait une plus grande connaissance du sujet.

 Dylan, qui était très méfiant quant à la capacité du groupe a commencé à travailler plus, et moi, fatigué d'avoir des problèmes de communication et de me perdre, j’espérais juste qu'ils me demandent de faire quelque chose. Pendant les jours de TPE on a réalisé que nous ne progressons pas comme prévu. Nous avons du mal à trouver un plan et la problématique, il a fallu beaucoup de temps pour trouver des solutions à cette question. C'est alors que Dylan a suggéré un autre thème sur les organismes génétiquement modifiés, une question plus controversée et plus facile de travailler sur mon point de vue. 

Marina est restée confiante dans notre sous-thème et Alexandre ne voulait pas changer. J'ai aidé à la recherche de produits contenant des OGM, mais il était trop tard. Avec le passage du temps, nous déplaçons plus rapidement. Toutefois, en raison de mes difficultés de communication déjà mentionnés ci-dessus, j'ai senti que mes suggestions n'ont pas été entendues, mais au cours du temps, l'intégration du groupe s’est améliorée et j'estime que j'ai contribué efficacement à l'élaboration de l'œuvre.

 

Ces derniers jours, notre groupe a procédé très rapidement par rapport au rythme initial. J'ai beaucoup aidé Marina à écrire l'introduction du sujet et les recherches sur les causes de la déforestation. Je continue encore à donner mes suggestions et idées.

 

Enfin, je voudrais dire que j'ai fait ce que m'a été posé, et même un peu plus, mais j'ai le sentiment que certains pourraient ne pas avoir remarqué. Marina a été celle qui a fait les plus grands efforts. Le TPE a été une expérience qui a permis à approfondir mes connaissances. 

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site